Virus du bridge

  Problème n° 7 Défense : facile Donneur : Sud NS EO  
 
♠  R 10 6 4
  A D V 7
  10 6 2
♣  10 5
 
 
N
 O       E 
S
 ♠  A 9 5
   8
   V 8 7 4 3
 ♣  A V 4 2
 

Enchères :

S O N E
1 SA P 2 ♣ P
2 ♠ P 4 ♠ P
P P    


Contrat : 4 ♠ par Sud
Entame: R ♣
Levées : 9
Il n'y a pas besoin d'être un spécialiste de statistiques pour comprendre que, sur le long terme, chaque joueur sera déclarant ou mort une fois sur quatre.
Et qu'il exercera donc ses talents en défense l'autre moitié des donnes, ce qui signifie que, pour bien se classer, il faut bien défendre, quelle que soit la forme de bridge pratiquée.
Les joueurs de flanc doivent élaborer dès la fin des enchères le plan de jeu qui est susceptible de réduire au minimum le nombre de plis que réalisera le déclarant et, si possible, de le faire chuter.
Cela vaut pour le choix de l'entame mais aussi pour la gestion du coup lui-même et la connaissance des autres mains par les enchères, bien sûr, mais aussi par l'entame, résulte simplement d'une saine réflexion. Cela s'appelle "refaire les mains".
L'exercice du jour pourrait être proposé au premier cours abordant le domaine de la défense afin de montrer qu'il n'est pas sorcier pour qui est bien renseigné de jouer juste. Et c'est le cas ici: au vu de l'entame et du jeu du mort qui vient de s'étaler, si Est tire les inférences correctes de ce qu'il a appris, il dispose de tous les éléments pour faire chuter.
Après l'entame du R ♣ pour le 5 du mort, c'est à vous d'entrer en jeu.

Le flanc peut compter sur trois levées (deux ♣ et l'As d'atout) et il doit en développer une quatrième s'il veut réussir son challenge qui est de faire chuter le déclarant.
Se contenter d'appeler ne suffira pas car le déclarant va couper le troisième tour avant de faire sauter l'As d'atout et de tabler le reste des levées.
Avec ses 10 pH, les 10 du mort et les 15 de l'ouvreur, Ouest sait que son partenaire n'a pour seule force d'honneurs que le mariage ♣ de sorte qu'il ne peut rien attendre des .
Il devient évident que la levée de chute ne peut provenir que d'une coupe à .
Mais comment la réaliser ?
Décourager Ouest de continuer ♣ en refusant la couleur par le 2 n'offre aucune garantie.
Etant donné qu'il contrôle l'atout, Est a un moyen simple d'atteindre son but: il surmonte le R♣ pour jouer lui-même , après quoi il prendra la continuation atout de l'As pour retrouver son partenaire à la D ♣ et bénéficier de la coupe .
Ce type de jeu sortant de l'ordinaire - le switch facilite en apparence le jeu du déclarant -, ne devrait pas plus poser de problème à un Est qui raisonne en élaborant le plan de jeu au départ qu'à Ouest pour offrir la coupe à par la suite.

Les quatre jeux :

 
♠  R 10 6 4
  A D V 7
  10 6 2
♣  10 5
 
♠  7 2
  10 6 5 3 2
  9 5
♣  R D 9 8

N
 O       E 
S
 ♠  A 9 5
   8
   V 8 7 4 3
 ♣  A V 4 2
 
  ♠  D V 8 3
  R 9 4
  A R D
♣  7 6 3

 

 


 


Cacher

Afficher la solution

   

Accueil · Contact · Agenda (+ Inscription et Résultats) · Plan d'accès · Liens

Bridge Club de Sion

Rue du Manège, 60
1950 Sion

infos@bridgesion.ch