Virus du bridge

  Problème n° 54 Maniement : intermédiaire Donneur : SudNSEO  
 
♠  A R
  V 8 6 5
  R 8 7 6
♣  7 5 3
 
 
N
 O       E 
S
 
  ♠  D 9 8 7 6 5 4
  A R 2
 
♣  A D 6

 

Enchères :

S O N E
1 ♠ P 2 SA P
4 ♠ P P P


Contrat : 4 ♠ par Sud
Entame: V
Levées : 10
Rien à dire sur les enchères de sorte que vous pouvez en conclure que le contrat est normal. Pour ce qui est de l'entame, elle apparaît tout à fait classique soit la tête de séquence d'une couleur longue. Il vous incombe d'élaborer un plan de jeu qui vous mette autant que possible à l'abri des honneurs mal placés qui vous intéressent vraiment (D et R ♣) et des répartitions inamicales tant en atout qu'en .
L'entame vous ayant fait comprendre que la D et l'As étaient en Est, vous ne tentez évidemment pas de placer le R à la volée mais laissez venir en main pour couper. Sur l'atout qui suit, le premier écueil se présente puisqu'Ouest défausse .
A vous de prendre les commandes.


La chicane en Sud rend assez probables des distributions chahutées dans les mains des défenseurs, ainsi que la loi de symétrie le laisse entendre étant précisé que Ely Culbertson en faisait état en 1933 et que Térence Reese a repris la théorie une vingtaine d'années plus tard. Il n'y a donc rien d'extraordinaire à constater que le solde des atouts est réparti 4/0, même si cela vous crée une perdante statistiquement peu fréquente (a priori 10 %). Mais il n'y a pas de quoi vous décourager, puisque vous aviez déjà envisagé divers autres dangers - que d'aucuns classeront dans les hypothèses de crainte - et notamment des qui vous embêtent parce que la couleur est 5/1. Cela veut dire que ce second écueil avait été anticipé au départ et que vous avez pensé à tirer l'As au deuxième tour, avant de rejoindre le mort à l'atout. Quand vous rejouerez en lob vers le mort, Est se retrouve soumis à un chantage car s'il coupe "dans le vide", vous concéderez au pire cette coupe et deux ♣. Il va de soi que vous penserez évidemment à plonger de l'As ♣ sur le probable switch d'Est dans cette couleur afin d'être en mesure de purger le dernier atout d'Est, de tirer le R et de renvoyer un petit vers le V du mort dans l'idée de tenter sans risque l'impasse indirecte au R ♣ si l'occasion se présente.


Les quatre jeux :

 
♠  A R
  V 8 6 5
  R 8 7 6
♣  7 5 3
 
♠ 
  D 10 9 4 3
  V 10 9 3 2
♣  R 9 4

N
 O       E 
S
 ♠  V 10 3 2
   7
   A D 5 4
 ♣  V 10 8 2
 
  ♠  D 9 8 7 6 5 4
  A R 2
 
♣  A D 6

 

 


 

On a déjà évoqué les qualités d'enseignant de Pierre Saporta dans le Virus n° 45. En dehors de ses ouvrages à l'écriture plaisante, il propose sur son site Bridge Magique une trentaine de "donnes du mois" commentées de manière très concise. Celle qui vous est proposée aujourd'hui est datée de juin 2016 (www.bridgemagique.fr). A conseiller pour meubler les moments creux tout en musclant les neurones.
La "morale" que l'on pourrait tirer de cette chronique est que la résolution d'un problème relève, comme souvent, avant tout du bon sens et réclame du déclarant qu'il réfléchisse et fasse preuve d'anticipation au moment où il élabore son plan de jeu. Et quand il lui est demandé d'assurer un contrat - c'est en particulier l'objectif premier dans les épreuves par quatre -, le bon déclarant se montrera résolument pessimiste. Ce mode de raisonner lui évitera d'être surpris si la répartition d'une ou plusieurs couleurs mais aussi l'emplacement d'un honneur clef sont effectivement aussi défavorables que ce qu'il a pu imaginer.

Cacher

Afficher la solution

 

 

Accueil · Contact · Agenda (+ Inscription et Résultats) · Plan d'accès · Liens

Bridge Club de Sion

Rue du Manège, 60
1950 Sion

infos@bridgesion.ch